Actualités

C’est l’été, les vacances et les valises ont disparu : avec le suivi par RFID contre la perte des bagages dans les aéroports.

Avec la technologie RFID, les compagnies aériennes veulent apporter des solutions contre les bagages perdus. L’IATA, la fédération internationale des compagnies aériennes, annonce que dès 2020, chaque bagage doit être équipé d’une puce RFID. DENSO WAVE EUROPE, qui fait partie du groupe Toyota, connaît les atouts de la RFID. La série innovante du scanner UR20 des experts pour la saisie mobile de données peut également être utilisée de manière optimale dans les aéroports. Le nouveau scanner SP1 RFID offre également des atouts. Le scanner QK30 est déjà utilisé sur l’aéroport de Birmingham.

rfid scanner

L’été est la saison des vacances et dans tous les aéroports, les passagers attendent impatiemment leurs bagages. Si toutefois la valise n’arrive pas à la destination prévue, tout le plaisir des vacances est gâché. Alors que l’industrie aérienne réalise certes des progrès dans la réduction des pertes de bagages, l’IATA (International Air Transport Association) annonce qu’en 2018, encore 0,6 pour cent des 4,3 milliards de bagages transportés ont été perdus ou sont arrivés à une destination incorrecte. Cela représente 25,8 millions de bagages.

Le suivi par RFID contre la perte de bagages

Mais l’IATA a récemment annoncé que la technologie RFID (Radio Frequency Identification - Identification par radiofréquence) doit être utilisée à partir de 2020. Selon l’IATA, la RFID peut réduire le nombre de bagages perdus. Dirk Gelbrich, General Manager Technical Department chez DENSO WAVE EUROPE, qui fait partie du groupe Toyota, explique : « Comparés aux codes-barres, les scans RFID sont plus précis tels qu’ils sont pratiqués actuellement sur les bagages. C’est un atout important. En outre, les compagnies aériennes disposent, grâce à la nouvelle technologie, de la possibilité de prendre des mesures proactives, permettant ainsi de mieux réduire la perte possible de bagages ou les erreurs de manutention. » Selon l’IATA, une bonne coopération avec l’aéroport, ainsi qu’avec le personnel au sol, est essentielle pour pouvoir mettre en œuvre le suivi par RFID contre la perte de bagages. Ainsi, les aéroports doivent intégrer le plus rapidement possible la technologie RFID dans leurs infrastructures de manutention des bagages. De plus, des standards modernes de format pour la mise à disposition de ce que l’on appelle les BSM (Baggage Source Message - Message source de bagage) doivent être implémentés. Ainsi, les bagages peuvent être marqués et identifiés de manière claire. Le personnel au sol également doit à l’avenir remplacer les procédés manuels de suivis par la technologie RFID, sûre et économe en temps.

La RFID pour les exigences posées par les aéroports : la série de scanners UR20 et le scanner SP1 RFID

Avec l’UR21 et l’UR22, DENSO WAVE EUROPE a mis au point deux scanners innovants, tous deux équipés de la RFID. Alors que le scanner UR21 est conçu pour une distance de scan jusqu’à 80 centimètres, l’UR22 peut scanner des balises RFID jusqu’à une distance de 2,6 mètres. Les deux modèles de la série UR20 conviennent ainsi de manière optimale à une utilisation dans les aéroports. « L’UR21 permet de garantir que seules sont lues les balises RFID se trouvant à proximité immédiate et non d’autres balises RFID d’autres bagages situés plus loin », explique Dirk Gelbrich. Ainsi, les scanners UR21 peuvent être installés directement aux comptoirs d’enregistrement des aéroports. Le scanner UR21 peut être fixé avec le support standardisé VESA, disponible en option ; il est très peu encombrant grâce à son design très plat. Pour pouvoir adapter le scanner extra plat de manière individuelle aux différents comptoirs d’aéroport, il dispose de huit niveaux de portée différents. Et si une distance de scan supérieure s’avère nécessaire, c’est alors au tour de l’UR22 de jouer : Il peut être installé en poste fixe, par exemple à l’enregistrement des bagages, et lire les bagages enregistrés. Les balises RFID sur les bagages ne doivent alors plus être lues manuellement par le personnel au sol, mais restent pourtant localisables avec précision. L’antenne circulaire polarisée de l’UR22 permet la lecture à 360° des balises RFID. La portée de l’UR22 peut être adaptée de manière individuelle aux conditions locales.

Le scanner SP1 RFID, que les experts pour la saisie mobile de données viennent de lancer sur le marché, offre de nombreux atout pour l’utilisation dans les aéroports. « Avec notre nouveau scanner SP1 RFID, la fonction RFID peut être ajoutée à presque tous les appareils connectés », explique Dirk Gelbrich. Cela permet aux compagnies aériennes et aux aéroports de ne pas devoir remplacer immédiatement tous leurs équipements tout en pouvant intégrer la technologie RFID dans leurs processus. En outre, un atout important est apporté par le fait que le scanner SP1 RFID de DENSO WAVE s’explique de lui-même. Ainsi, les utilisateurs dans l’aéroport ne perdent pas inutilement de temps en devant de familiariser longtemps avec le fonctionnement du scanner SP1 RFID. Un point positif important, justement au niveau des comptoirs d’enregistrement où tout doit aller vite. Toutefois, lorsqu’un appareil RFID fonctionne en permanence, comme c’est le cas dans les comptoirs d’enregistrement, il chauffe généralement et devient alors plus lent. « D’autres appareils RFID touchent là leurs limites, mais nous pouvons proposer une solution qui, grâce à l’évacuation optimale de la chaleur, garantit un fonctionnement à haute vitesse en continu », annonce Dirk Gelbrich. Le scanner SP1 RFID conçu par l’inventeur du code QR® offre ainsi justement les fonctions qui sont essentielles dans un aéroport.

Le scanner QK30 de DENSO WAVE EUROPE est déjà utilisé à l’aéroport de Birmingham

Sur l’aéroport de Birmingham, la saisie mobile de données est utilisée pour les scans des cartes d’embarquement. Pour cela, l’aéroport utilise les scanners QK30 de DENSO WAVE EUROPE. « L’aéroport de Birmingham recherchait un scanner plus précis et plus rapide pour scanner les tickets mobiles », explique Dirk Gelbrich. « C’est pour cela que nous avons proposé notre scanner QK30. L’entreprise Flight Solutions, avec laquelle nous collaborons, a testé notre scanner et s’est révélée très satisfaite ; c’est pourquoi notre scanner a été installé aux portiques de sécurité de l’aéroport de Birmingham ». DENSO WAVE EUROPE assure ainsi déjà à l’aéroport de Birmingham des processus plus rapides et plus sûrs. Dans le suivi par RFID de bagages, les scanners UR21, UR22 et SP1 RFID peuvent offrir des atouts décisifs afin que de moins en moins de bagages soient perdus.

Vers la série UR20 >>
Vers la série SP1 >>
Vers la série QK30 >>